Penser est une lutte avec la langue (L Wittgenstein)

Les avocats partagent avec les prêtres la particularité d’être investi d’un secret qui fait partie de leurs attributs professionnels indiscutables. On peut leur parler, se confesser, s’épancher, s’incriminer, avouer, se plaindre, morigéner… tout ce qui est dit à son avocat restera entre lui et vous. Ce secret professionnel qui rassure et qui justifie aussi l’existence même de la profession d’avocat et la relation si particulière qui peut dès lors se nouer entre le conseil et son client on pouvait le penser unique, singulier, immuable et inviolable. La dernière proposition de notre Garde des Sceaux (et encore récemment avocat) vient semer un doute, ce secret professionnel serait-il comme la Covid doté de variants qui nous dessineraient le tableau d’un secret mouvant au gré des circonstances.

(Lire plus…)

Le Collège Européen du Renseignement : pour faire corps face aux puissances rivales

Initiative de l’Élysée, qui voulait alors instaurer une académie européenne du renseignement, Emmanuel MACRON faisait ce constat : « Notre continent est attaqué par des puissances qui n’hésitent plus à faire acte d’ingérence dans la vie démocratique de nos nations, à utiliser leurs positions sur le marché européen pour se livrer à une guerre de la donnée. Attaqué par des menaces de plus en plus hybrides, ciblé par des cyberattaques toujours plus violentes visant nos administrations et nos entreprises. Menacé par le terrorisme. Et la chute du califat territorial […] ne signifie clairement pas ni la fin de Daesh ni la fin de cette menace ».

(Lire plus…)

Contrôles de la CNIL : toutes les entreprises sont concernées

Pleinement impliqués dans la lutte contre la pandémie mondiale de COVID-19, les établissements de santé français sont plus que jamais la cible des cyberattaques au « rançongiciel » qui affectent directement les données de santé des patients et peuvent entraîner le report de certaines interventions. Profitant des vulnérabilités des systèmes d’information (SI) de ces établissements mises en exergues par l’ANSSI dans un rapport du 22 février dernier sur « l’état de la menace cyber sur les établissements de santé », ces attaques ont conduit le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé un plan de riposte d’un milliard d’euros pour renforcer la cybersécurité des systèmes sensibles.

(Lire plus…)